La Forêt de Tronçais

A égale distance de Moulins, Bourges, Nevers et Montluçon, au nord du département de l’Allier, la Forêt de Tronçais rayonne de la force tranquille et apaisante des grands feuillus. C’est tout un univers où les chênes centenaires règnent en maîtres, où brament les cerfs en automne, où l’on rencontre encore sangliers et chevreuils, rapaces et papillons rares et où les fontaines légendaires chantent au pieds des arbres.

S’étendant sur près de 11 000 hectares, la forêt de Tronçais est l’un des plus beaux massifs forestiers de France. Importante chênaie, la forêt compte également des hêtres et des charmes, plantés pour contraindre les chênes à aller chercher la lumière toujours plus haut. Les fûts de 40 mètres ainsi obtenus (après quelques 250 ans !) placent la voûte végétale à la hauteur des cathédrales. La forêt en garde une atmosphère rare, une impressionnante majesté.

La forêt a été habitée de tout temps : les moines bénédictins venaient déjà s’y recueillir il y a plus de 1000 ans. Les multiples sources qui y jaillissent font courir des ruisseaux sous les feuilles et entre les racines. L’énergie de la forêt de Tronçais est très pure et très forte à la fois, ce qui en fait un lieu de prédilection pour la pratique du Shinrin Yoku. Cette discipline, qui signifie « bain de forêt » en japonais, s’apparente au yoga et à la méditation.

En marchant, souvent en silence, en se liant aux arbres, en laissant tous nos sens s’ouvrir à la vibration de la forêt, notre propre énergie s’harmonise avec l’environnement. C’est alors que notre expérience de la Nature prend une autre dimension, que nous puisons à la Source universelle, et que nous nous sentons en Paix, exactement à notre place.